Créquy (Pas-de-Calais)

 

Actes administratifs antérieurs à 1790

1537-1544.- Créquy, Torcy et Royon : (enquête initiée par le pouvoir)

Ravagés comme les autres villages voisins par les Français au mois de mars 1537, pendant qu'ils faisaient le siège d'Hesdin. L'église de Créquy pillée avec tous les meubles que les habitants y avaient retirés. Le château de Torcy saccagé, l'église du lieu brûlée avec 14 maisons sur 31 dont le village se composait. Torcy ainsi que Créquy et Royon abandonnés par leurs habitants pendant plusieurs mois. Après leur retour, "nouvelles pilleries" et vexations exercées contre eux par les Impériaux des garnisons d'Aire et de Saint-Omer, sous prétexte qu'ils étaient Français et qu'ils avaient porté la croix blanche. En 1542 et 1543, les habitants de Créquy et de Royon, après avoir été pillés encore bien des fois, durent, pour sauver leurs villages et éviter qu'on y mit le feu, payer au gouverneur d'Hesdin plus de 700 carolus d'or qu'ils lui donnèrent par acomptes dans l'espace de six mois. Le sire de Créquy était le seigneur de tous ces villages, mais comme il tenait le parti du roi de France, Charles-Quint le remplaça par les seigneurs de Fontaines et de Regnauville pour les récompenser des services qu'ils lui avaient rendus.

1653.- Enquête concernant les rentes foncières et droits casuels qui étaient dus en l'année 1653 par les "occupeurs des terres" et seigneuries de Fressin et Créquy ; il est dit, dans ce document que, lors du siège de la ville d'Hesdin, en 1639, les habitants de Fressin et de Créquy avaient pris la fuite et qu'ils se trouvaient appauvris par la guerre ; qu'en 1644 ils étaient rentrés en possession d'une partie de leurs biens, mais que les contributions étant très élevées, les propriétaires eux-mêmes avaient de la peine à vivre - PDC, 1B694

1664, 10 septembre.- Le lieutenant, manans et habitants de Créquy ont été autorisés à prendre sur les centièmes à venir 9 livres 18 sols sur le Bois Mullet, 10 livres 7 sols sur celui de Habart, 11 livres 5 sols sur celui du Tronquoy. Signé: Berthe.

1678, 3 janvier.- Chariots demandés par ordre de Monsieur l'Intendant pour le service du roi: Créquy: 2 chariots. (PDC, II C, non coté, f° 64 et sq)

1698.- Mémoires de l'intendant Bignon sur la Picardie. Créquy: 309 habitants; Torcy: 152 habitants.

1691-1701.- Condamnation prononcée contre les habitants du village de Créquy, au sujet des contraventions commises dans le bois communal - PDC, 4B893

1728-1754.- Correspondance touchant les villages de Courrières, Créquy, Croisilles, Douvrin, Ecourt-Saint-Quentin, Fampoux et Harnes - PDC, C271 (document disparu)

1779, 12 mai.- Supplique de Bernard Lenglet, ménager à Créquy, sollicitant des lettres de grâce pour Jacques Lenglet, son fils.- PDC, C 788

1781.- Avis opposés à la création d'un office de notaire à la résidence de Créquy, demandée par le sieur Demagny.-(PDC, C 684)

 

Retour à la page d'accueil

Ce site est édité par le Comité d'Histoire du Haut-Pays, sous la direction de René Lesage.

 Une adresse pour nous contacter