Créquy (Pas-de-Calais)

 

 

Archives ecclésiastiques antérieures à 1790

Il ne reste rien d

 

1646.- A. de Lanes, curé de Créquy. (PDC, 1 G 13, f° 188)

1654.- Fondation de la confrérie de Rosaire

1669.- J. Fremant, curé de Créquy. (PDC, 1G 13, f° 188)

1678, 7 juin.- Approbation de titres de Balthazar Hertault, 109 livres par contrat, de François De Maigny et d'Adrien Petit, à 120 livres chacun, sur terre à Créquy. (PDC, 1 G2 , f° 96)

1678.- Dimissoires à François Demaigny, de Créquy, pour la tonsure. (PDC, 1G 2, f° 97)

1679.- Approbation du titre de Guillaume Blanduin: 150 florins devant hommes de fief à Créquy. (PDC, 1 G 2, f° 117°)

1683, 3 avril.- Ordination générale: tonsure à Pierre Petit, de Créquy? (PDC, 1 G 2,

1683, 2 septembre.- Approbation du titre d'Antoine Petit: 100 livres tournois, par sa mère devant les baillis et échevins de Créquy. (PDC, 1G2, f° 257)

1698, 24 décembre.- Versailles. Brevet du Roi contenant présentation de Dom Grégoire Campion pour la dignité abbatiale de Ruisseauville. Procès-verbal signé le 2 mars 1699 par H. Jérôme Ventelier, curé de Créquy, et P. Routard, religieux.

1701, 23 février.- Prise de possession de la cure de Créquy par Routard, par décès du frère Jérôme Wantelier.

1722, 24 août.- Dimissoire pour la tonsure à Nicolas de Buire, de Créquy. (1G 5, f° 15v°)

1723, 2 mars.- Marie-Martine Loeulliet, nommé sage-femme. (Archives communales Créquy, Etat-Civil)

1732, 30 novembre.- Cure de Créquy et Torcy à dom Adrien Barbaut, chanoine régulier de Ruisseauville, par décès de Pierre Routart. (PDC, 1G 6, f° 8v°)

1739, 23 mai.- Ordination générale des Quatre-Temps de la Pentecôte: Jean-Baptiste Houliez, tonsuré.

1746, 17 décembre.- Lettre d'ordination pour A.A. Baudry, de Créquy. Titres sacerdotaux de P-J Demagny, au Préhédré, paroisse de Créquy, sur ses biens dudit lieu, canton de Beaussart, par sa mère.27 décembre 1747.- Titre sacerdotal d’Alexandre Boudry, par Artus Boudry, fermier à Créquy, lequel pour donner des marques de considération qu’il a pour Me Artus Alexandre Boudry, son fils, clercq tonsuré au diocèse de Boulogne et lui faciliter l’exécution du saint désir qu’il a moyennant la grâce de dieu et sou le bon plaisir de Mgr l’illustre et révérend évêuqe de Boulogne de se faire promouvoir aux ordres sacrés.. lui accorde une rente de cent livres, qu’il s’oblige de lui payer pour chaque année en deux termes égaux de six en six mois à partir du jour où il aura reçu le diaconat. Cette rente est à prendre sur trois mesures de terre à labour prises dans un enclos contenant six mesures situées à Créquy , de même quatre autres mesures de terres labourables et finalement sur trois mesures prises dans un enclos de neuf mesures. La dite rente constituée sera éteinte et amortie que par le décès dudit Artus Alexandre. Les terres sont certifiées par les notaires royaux, par François Joseph Tavernier, maître brasseur audit Créquy, Louis François Bulot, charron, Pierre Caron, Jacques Gaudin, fermier, tous quatre principaux habitants de Créquy Acte devant Oudart Dufour, notaire à Fruges en date du 14 octobre 1747[1].


[1] Archives Pas-de-Calais, 1 G 22, f° 84

 

1753, 3 juin.- Cure de Créquy et Torcy à dom Grégoire Lemerchiez, chanoine régulier de Ruisseauville, par démission de dom Albert de Douay. Acte daté du lieu même de Créquy, en cours de visite, avec la signature de Jean-François Bourgois, vicaire de Torcy et d'Inglebert Dominique Broucq, bourgeois de Saint-Omer.

1754.- Jugement de nécessité de vicaire pour la paroisse de Créquy et Torcy sur la requête des habitants. Avis de M. Baudelicque, curé-doyen de Renty, commissaire informateur, constatant qu'il y a dans le hameau de Maisoncelle 15 maisons et 54 communiants, y compris 9 enfants en âge de communier, dans celui de Rucfort 40 maisons et 135 communiants, y comprenant aussi 11 enfants, dans Créquy, 70 maisons et 246 communiants, y compris 21 enfants, dans le hameau du Préhédré 51 maisons, 194 tant communiants qu'en âge de communiant. Baudelicque souligne en outre la distance des hameaux aux églises et les difficultés des communications, surtout pendant l'hiver. (PDC, 1 G 39, f° 132V°)

 

 

Retour à la page d'accueil

Ce site est édité par le Comité d'Histoire du Haut-Pays, sous la direction de René Lesage.

 Une adresse pour nous contacter