Créquy (Pas-de-Calais)

 

CREQUY : Reprise en demi teinte à l'AS Créquy  : beaucoup de pain sur la planche.

 

Les Créquinois ont repris le collier dès le 18 juillet, mais l'entraîneur - joueur Stéphane Cassagne peine à mobiliser ses troupes. Les vacances, le travail et toujours les blessures ont réduit l'effectif comme peau de chagrin. Une situation inquiétante alors que la reprise se profile à l'horizon. La dernière assemblée générale avait mis le doigt sur l'une des difficultés rencontrée ces derniers temps par le club du président Edmond Henguelle. A savoir le manque de relève chez les jeunes qui se répercute chez les seniors. Apparemment la situation n'a guère évoluée à l'inter-saison puisque aucune recrue n'est venue grossir les rangs de l'équipe A, malgré quelques touches ça et là. Au contraire, Frédéric Verdin a choisi de rejoindre Fressin et Manu Cornu, le gardien, souhaite prendre un peu de recul. Il devrait être remplacé par Sylvain Lenancker. Stéphane Cassagne devra donc faire avec les moyens du bord. Dans un premier temps il a choisi de battre le rappel des troupes et de recourir aux anciens. Dominique Catto, l'emblématique capitaine, a été prié de reprendre l'entraînement plus vite que prévu après sa dernière saison gâchée par les blessures. Les jeunes 18 ans vont donc être appelés à jouer un grand rôle cette saison. François Henguelle et Julien Henguelle ont déjà démontré d'excellentes dispositions. Mais derrière Mathieu Thys, François Senlecques, mais aussi Anthony Cassagne auront une belle carte à jouer. Selon l'entraîneur, ils leur faudra cependant se faire violence et apprendre à se faire mal pour pouvoir espérer faire leur trou. Cela s'appelle aussi de la motivation. Le premier match amical, perdu 0-2 à Beaurainville, a mis en lumière de nombreuses carences dans l'organisation du jeu notamment. Est-ce le début du chemin de croix pour les Créquinois ? Ou alors vont-ils puiser dans l'adversité, une nouvelle motivation pour repartir de l'avant ? Seul l'avenir le dira. Rendez-vous maintenant pour le premier match de championnat !

Stéphane Cassagne estime qu'il est difficile d'être confiant en ce début de saison avec un effectif trop réduit à mon goût. Mais la confiance s'acquière au fil des match. Cependant mes joueurs n'ont pas mis tous les atouts de leur côté pour faire en sorte de réussir. Tout le monde ne tire pas dans le même sens : certains font des efforts d'autres non ! Pour moi difficile de travailler tactiquement dans ces conditions. En outre avec cet effectif réduit, difficile aussi de faire jouer la concurrence. Certes des jeunes sont derrière, mais encore trop fragiles, hormis une ou deux individualités, pour s'intégrer durablement dans le groupe.  Les problèmes de la saison dernière ne sont pas résolus. Notamment en attaque qui était une de nos forces. François-Xavier Henguelle est toujours en délicatesse avec son genou et Frédéric Cassagne avec ses adducteurs. En défense loïc Legrand attend toujours de passer une IRM du genou. Quand à moi j'ai recommencé à courir seulement cette semaine. Il y aura donc des places à prendre pour les jeunes, mais il leur faudra gagner leur billet sur le terrain.

L’objectif est donc d'assurer le maintien le plus vite possible pour ne pas se mettre la pression et se retrouver en difficulté en fin de saison.

 

Retour à la page d'accueil

Ce site est édité par le Comité d'Histoire du Haut-Pays, sous la direction de René Lesage.

 Une adresse pour nous contacter