Créquy (Pas-de-Calais)

Accueil
Présentation
Commune
Histoire
Archives
Thèmes
Patrimoine
Famille de Créquy
1914-1918
Généalogie
Personnages
Associations
Liens
Webmaster
Site créé le 20 janvier 2005
Dernière mise à jour le16/02/2009

 

 

 

Aveu et dénombrement 1473

Déclaration d'un fief que fait Jehan, seigneur de Créquy et de Canaples, tenu en plain lige de Monseigneur le duc de Bourgogne à cause de son comté de St Paul.

Guillaume de Saucourt, écuyer, seigneur de Torcy déclare tenir du seigneur de Créquy un fief à plein-lige, se composant en manoir, château, bois, rente, près, valant deux cent écus par an, sur quoi : Brasquette a pour un demi-quint vingt livres par an et Puné et Raulloquin de  Saucourt, ses frères soixante francs et Marguerite, sa soeur, religieuse de Ste Austreberthe douze livres sa vie durant. Ce fief est chargé de onze livres de rentes viagères à Adam de Villers et de six sols à la veuve de Guillaume Godde . Il faut retenir les gages de baille et receveur.

Thomas de Lespine déclare tenir un fief à demi-lige du seigneur de Créquy, fief se comprenant en huit mesures de pré d'un rapport annuel de dix huit sols. Il tient aussi un fief de l'abbaye St Jean au Mont à plein lige qui se comprend en maison, manoir, édifices et prés d'un rapport annuel de vingt livres.

George le Mourmier, demeurant à Sains-les-Créquy, déclare tenir un fief à demi-lige du seigneur de Créquy, fief se comprenant en rentes, d'un rapport annuel de cinquante sols, sur quoi Jehan Valle prend par an vingt sols de rentes.

Jehan de Gouy (?) demeurant à Sains tient du seigneur de Créquy un fief à plain lige, qui se comprend en huit mesures de prés d'un rapport annuel de cinquante sols, sur quoi Marguerite de Gouy sa mère, prend la vie durant.

Willaume (?) Benault, demeurant à Avondances déclare tenir du seigneur de Créquy un fief à plain lige qui se comprend en manoirs, maisons, près et rentes, d'un rapport annuel de trente deux livres, sur quoi mon frère maître Jean prend trente sols pour une fois.

Thomas de Lespine, laboureur (ahanier), déclare tenir du seigneur de Créquy, un petit fief à quart-lige, qui se comprend en deux mesures de terre, d'un rapport annuel de quinze sols. Il tient en outre de l'abbaye de St Jean au Mont un fief à demi-lige qui se comprend en terres labourables, d'un rapport annuel de quinze sols. Il tient aussi de Edmond Delle, seigneur du Tronquoy, un petit fief à quart-lige qui se comprend en un manoir amazé de maisons, d'un rapport annuel de quinze sols.

Jehan du Val déclare tenir du seigneur de Créquy un fief à plain lige qui se comprend en bois, près, manoirs d'un rapport annuel de vingt livres, sur quoi sa mère à la moitié sa vie durant. Ce fief est aussi chargé de dix livres envers Mahieu du Bos, conseiller, demeurant à Montreuil. Il tient aussi de Guillaume de Saucourt, de Torcy, un fief à plein lige qui se comprend en manoirs, maisons et terres, d'un rapport annuel de quatorze livres, sur quoi sa mère a la moitié à cause de son douaire. Ce fief est charge de quatre livres de rente envers Maître Pierre Godde, prêtre de Hesdin.

Philippe de Habart déclare tenir de Jehan de Créquy le fief du Préhédré, se comprenant en plusieurs manoirs, prés, pâtis, terres ahanables et bois, d'un rapport annuel de quatre vingt livres. Ce fief est à charge de bailli, receveur et procureur pour dix livres. Fief tenu à plain lige. Déclaration passée par Mahieu Breton, bailli-receveur-procureur.

f° 28. Jehan de Bours. Avondances deux fiefs de Monseigneur de Créquy 60 s relief. Un petit fief tenu de Guillaume Benard vingt quatre livres et vingt cinq sols de rentes par an.

f° 48/vo. Colart de Hestrus du ..., seigneur dudit lieu de Hestrus, tient un fiel à Willeman les Hesdin de Monseigneur de Créquy (60 sp de relief) (Rentes, justice, seigneurie, viscomterie et autres droits, revenus vingt livres) charges : bailli, procureur, receveur 18.2-73

f° 68/vo. Jehan le Wasseur (sic) demeurant à Montreuil, tient un fief de Jehan, seigneur de Verchin, fief situé à Lisbourg.

f° 272/vo. Ernoul de Créquy, seigneur des Granges, de Monseigneur de Créquy, plein-lige, trois cent francs de 32 ... de Flandres. Charges, bailly + quint des granges à plein-lige (justice + garenne).

f° 217. Pierre de Renty, un fief à Royon, terre de Lanselot de Grandsart, 25 mesures de terres à demi-lige.

f° 317/vo. Fief de Fremin le Borgne, demeurant à Fruges, terre de Monseigneur de Créquy vingt mesures de terre (deux sols la mesure) 30 s de relief.

Un autre fief à Fressin terre du seigneur de Libessart de Lespaul (un manoir amazé, soixante sols de valeur) 30 s de relief.

f° 319. Jehan Rouget, demeurant Bucamp tient en outre deux fiefs de Jehan de Créquy (24 mesures terres abanables (plein-lige) -  autre fief de 45 mesures de terre (demi-lige). Doit cependant la morte de 18 gerbes en terrage à Ernoul de Créquy.

f° 333-334. Jehan Benard, demeurant à Ruisseauville tient trois fiefs  de l'abbaye de Ruisseauville, un quatrième de Ernoul de Créquy, granges (quinze sols de relief).

f° 323/vo. Fief de Jehan le Parmentier à Royon, terre de Monseigneur de Créquy. (rente ......................

f° 361. Guillaume de Norhout tient un fief à Wandonne de monsieur de Lalain (fief de la Viefville de Willeboval).

f° 378/vo. Jehan de Wailly, prêtre, tient un fief à Créquy de Monseigneur de Créquy, 24 mesures de terres ahanable (17/2) deux sols la mesure.

f° 379. Pierre Dausque demeurant à Fauquembergues, tient trois fiefs à Wandonne (tenu de Lalain, à cause de Jeanne de Créquy, sa femme (M.A.terres ahanable, etc)

f° 432. Monseigneur de ... de Mailly, chevalier, fils de Monseigneur de Mailly, tient du seigneur de Créquy deux fiefs de plein-lige à Canlers et Sénécauville. Il a une haute et moyenne justice. 28 hommes ... (revenu cent quarante livres).

f° 439. Louis de Tramecourt, tient un fief du seigneur de Créquy, à Plancques plein-lige. Rentes - valeur = cent sols . Charges du bailly . Autre fief à demi-lige (manoir, maison quarante sols). Autre fief plein-lige, quarante huit sols de rente.

f° 440/vo. Fief de Jehan le Pappe(?) demeurant à Fauquembergues à Canlers, soixante sols de rente. Charge de douaire.

f° 442/vo. Baudechon le Paintre (?) demeurant à Avondances, tient un fief à plien-lige (près) vingt livres. Envers Jacquemont de Roistelet de trois sols de rente viagère et envers Pierre Masquet de quatre sols de rente viagère, sa mère de  douaire, envers la Capele de ... quatre sols par an.

f° 443. Louis de Tramecourt comme tuteur et ... de Jehenet le Prestre (?) fils de + Andrieu, tient du seigneur de Créquy, un fief demi-lige (près de camps) vingt six sols. Les religieuses de St Jean vingt sols et allart de San (?) demeurant à St-Omer, quarante cinq sols.

f° 443°. Me Michel le Parmentier, prêtre, tient deux fiefs à Royon, tenu de Pierre le Parmentier à cause de sa seigneurie de Royon (plein-lige). Plusieurs rentes d'argent et capons : quatre livres .p.

f° 443/vo. Jehan Pintrel (?) demeurant à Fressin, tient de Me de Brias, de Royon, un fief plein-lige près et camps, douze livres. Charges : Marguerite de Bouy, veuve de feu Jehan de Bouy a droit de douaire sa vie durant.

f° 444. Fiefs de Pierre Desmares de quatre fiefs  à Créquy, 3 à demi-lige et 1 à quart-lige. 23 mesures ou environ à trois sols la mesure; 12 mesures (le fief) de le ...; 8 mesures de terres, près, (le Vail Guillebert)

deux derniers fiefs en gastine sont de petite valeur : deux sols; quatre fiefs quart-lige, 2 mesures de près, douze sols.p. de rente que lui en doit Jehan le Prince (?); Un autre fief situé à Royon, tenu de Pierre le Parmentier, 10 mesures de terres ahanabe tenu en temps passé de feu Guillaume le Parmentier (petite valeur). Chargé de soixante trois sols de rente audit manoir de Ruisseauville tenu à quart lige de l'église dudit lieu.

f° 349. Pierre Masquet demeurant à Sains tient du seigneur de Créquy, un fief à plein-lige un manoir et terre, au total cent sols.

f° 446. Fief de Lespault. Philippe Rondel, valet de chambre du duc de Bourgogne, demeurant à Hesdin (Région de Frévent).

f° 484. Ernoul Deulle, écuyer, seigneur du .... , tient un fief ... de  manoir et rentes et bois, au total, quatre vingt sols (charge de bailli et receveur l'a donné à sa fille pour son mari).

f° 483/vo. Déclaration de Monseigneur de Callan pour le fief de Coupelle, tenu de Monseigneur de Créquy. Cens, rentes, bois, près, pâtures, au total quatre cent livres. Charge de bailli, receveur, procureur, soixante cinq livres.

f° 485. Roger le Pourcel, fief à Coupelle.

f° 487. Louise de Lespine, fief à plein-lige à Fressin, manoirs, prés aux camps, douze livres. Tient un fief de St Jean (maison, manoirs, et terres aux camps). Tient un fief du seigneur de Lespart à demi-lige (près des camps, quarante sols).

f° 488/vo. Mahieu Robbe, au seigneur de Créquy, un fief à plien-lige terre ahanable trente deux sols. Mahieu de la Carouille un fief à quart-lige terres aux camps, trente deux sols.

f° 495/vo. Lanselot de Grandsart, bail de Jehenne de Créquy, sa femme : fief tenu de Monseigneur de Créquy et d'autres. Du seigneur de Créquy : deux fiefs situés à Wambercourt, soixante sols de relief (maison, manoirs, bois, près, pâturages, terres ahanabes, rentes quatre livres (sic). Charges : douze livres de rente héritables à Pacquet (?) Pacques et douze livres de rentes viagère à Estienne le R(?). A Royon, à plein-lige un fief à trente deux livres de rente (terre ahanables, maison, près, pâturages), charges dix livres de rente héritable, soit cent sols par an. Autre fief à Fruges tenu de l'abbaye de Boulogne.

f° 500,vo.- Guillaume de Saucourt, Torcy jusqu'à Thomas de Lespine.

f° 502.- Philippe le Borgne, demeurant à Fressin: fief de plain lige à Créquy de huit mesures de pré.

f° 503. Jehan du Val tient un fief à plain lige, sis à Créquy; ce fief comprend des bois, des prés, des manoirs. (et un autre fief de Guillaume de Saucourt)