Créquy (Pas-de-Calais)

 

Témoignage de Michel Derolez sur le certificat d’étude à Créquy de 1957 à 1968 

Pendant 12 années consécutives de 1957 à 1968 année de sa suppression, j’ai présenté des garçons de 14 ou même 15 ans : parfois un ou deux mais aussi trois ou quatre à l’examen du C.E.P.

 Le grand jour arrivé, après la proclamation des résultats, mes collègues de " la vallée " et moi-même quittions immédiatement " le chef-lieu" et prenions la direction de nos communes…

De retour à Créquy, la Directrice de l’école des filles et moi ramenions nos élèves à leur domicile. Les deux voitures étaient décorées de petits drapeaux tricolores et les parents, avertis par les coups de klaxon, nous attendaient devant le pas de leur porte ou la barrière grande ouverte de la cour de la ferme. Nous fêtions dignement l’évènement, en toute simplicité, avec souvent le renfort des grands parents ou d’un voisin. Suivant les cas, pâtisserie maison ou biscuits nous attendaient, accompagnés de vin ou de cidre en bouteille…

Après un essai "malheureux", instruit par une solide expérience, je refusais poliment le café car je me méfiais de la bonne bistouille et aussi des rincettes à l’eau de vie de cidre que je savais "dangereuses"…

Ce sont des années d’une vie professionnelle dont on garde un bon souvenir car faites de joies simples, de plaisirs partagés, de respect mutuel et de reconnaissance.
 

Retour à la page d'accueil

Ce site est édité par le Comité d'Histoire du Haut-Pays, sous la direction de René Lesage.

 Une adresse pour nous contacter