Créquy (Pas-de-Calais)

 

Témoignage de Michel Derolez  sur la coopérative scolaire après 1950 

 Dès le début des années 50, une coopérative scolaire, gérée par les élèves et fonctionnant selon les normes de l’époque, existait à l’école de Créquy. Les finances étaient, pour l’essentiel, alimentées par la vente des travaux d’élèves et du journal.

 Notre spécialité était le bois … dans les expositions, nous vendions en plus des traditionnels tableaux, des porte-peignes, porte- brosses ou encore porte-journaux. Les sujets choisis étaient décalqués puis pyrogravés et peints avant un dernier ponçage manuel et le délicat vernissage.

Les garçons, alors âgés de 13 et 14 ans, s’étaient beaucoup investis pour la diffusion et la vente de leur journal intitulé : "Le Surgeon". Ce dernier était imprimé par leurs soins à plus de 100 exemplaires, avec un matériel enrichi au fil des ans.

Les textes libres, choisis par la classe, étaient illustrés en 3 couleurs grâce à la linogravure et des encres spéciales.

Les "grands" assuraient "le portage" ; le village était quadrillé et, chaque équipe ayant son quartier, personne n’était oublié… ni les notables … ni Monsieur le Curé … tous clients fidèles.

 La recette était comptée en commun puis affichée par le trésorier parmi les cris de joie et les nombreux commentaires.

          

Michel DEROLEZ (octobre 2005)

 

Retour à la page d'accueil

Ce site est édité par le Comité d'Histoire du Haut-Pays, sous la direction de René Lesage.

 Une adresse pour nous contacter