Créquy (Pas-de-Calais)

Dutertre Louis Ovide

Monsieur Dutertre dirigera l'école des garçons de Créquy durant 28 ans. Il sera un excellent maître, très estimé de la population. Louis Ovide Dutertre naît le 17.08.1855 à Hervelinghem, petit village de 132 habitants près de Calais. Après des études à l'Ecole Supérieure de Calais il obtient le Brevet Elémentaire le 30.07.1874 à Arras. Avant d’enter en poste à Créquy, il fut à Réty, Reclinghem et Beuvrequen. C’est dans cette commune u'il se marie. Il épouse Augustine Dubut, la fille du maire c'est à Beuvrequen que naît son premier fils Ovide. Il embrassera lui aussi la carrière d'instituteur. Les quatre autres enfants verront le jour à Créquy.

Auguste Jean-Baptiste, né le 11.12.1888, marié le 16.02.1920 à Lugy à Grévart Marthe, 2ème noces le 09.10.1930 à Lugy à Druvent Yvonne, décédé en Août 1980 à Boulogne-sur-Mer

Gaston Jean Joseph, né le 07.03.1892, marié le 15.09.1919 à Beauvois-Rivière à Soudain Marcelle Camille

Augustine Sophie Héléne, né le 12.04.1899, mariée le 09.09.1924 à Beuvrequen à Feutry Léon. Mdame Feutry fut directrice de l'Ecole des filles de Créquy de 1930 jusqu'à l'obtention de sa retraite vers 1955. Elle quitte alors Créquy et s'installe à Audinghen où elle décède en septembre 1970.

Onésime Georges, né le 03.02.1902, marié le 06.09.1924 à Lille à Baron Catherine Emilia, marié le 07.03.1947 à Marcq en Baroeuil à Van de Walle Germaine, décédé le 15.07.1993 à Lille

Extraits des rapports de Louis Dutertre

4 juin 1886.- Elèves tenus médiocrement. Salle de classe peu soignée, non balayée depuis mercredi. Bonne impression, M. Dutertre débute dans la commune où il a pris l'école dans des conditions défavorables.

24 janvier 1888.- Locaux très biens entretenus, cour de récréation excessivement boueuse. Monsieur Dutertre a bien relevé l'école auprès de ce qu'elle était sous son prédecesseur.

23 juillet 1899.- Ecole dans un état satisfaisant. Monsieur Dutertre jouit d'une certaine considération grâce à sa bonhommie

26 mai 1891.- Etat de l'école ordinaire, locaux neufs et convenables, mobilier insuffisant que la commune renouvelle et complète au fur et à mesure que ses ressources le lui permettent. Petite classe fermée depuis la veille sur ordre du médecin en raison des épidémies. Mr Dutertre est bien vu de la population et de la municipalité. Fait preuve de soin dans sa classe et de régularité dans son service.

9 août 1892.- Tenue de l'école satisfaisante. Rien d'anormal à signaler. Mobilier en partie éfectueux que la commune renouvelle selon les ressources dont elle dispose.Efforts dans la conduite de sa classe. Bien posé dans la commune.

16 juillet 1894.- Tenue de l'école en tous points satisfaisante. Locaux très convenables. Le mobilier reste toujours à compléter dans la petite classe où il s'améliore lentement. Maître très bon enfant, très bien vu dans la commune grâce à son obligeance.

8 mai 1895.- L'école a été fermé du 18 janvier au 17 février à cause d'épidémie. La tenue des élèves est bonne. Une dizaine d'élèves du cours préparatoire ne fréquentent pas l'école et jouent dans les rues. Il y aurait lieu de contacter les parents etles inciter à envoyer leurs enfants à l'école.Musée scolaire à classer, cataloguer et surtout multiplier. Caisse d'épargne scolaire à instituer. Recommander le bulletin d'épargne postal.Monsieur Dutertre est un maître consciencieux et dévoué.

19 juillet 1899.- Tenue de la classe : bien. La fréquentation scolaire laisse à désirer. Bibliothèque : 180 livres, 235 prêts. Subvention communale : 15 F

20 avril 1903.- Fréquentation des élèves passable.. Propreté des élèves très inégale quant à la tenue des chaussures et des vêtements. Etat des locaux satisfaisant mais travaux urgents de réparation à réaliser.Caisse d'épargne scolaire : 10 mutualistes

20 janvier 1904.- Il y a beaucoup à faire pour améliorer le bâtiment. Il n'existe pas de préau, le sol de la cour est extrémement boueux. Musée à enrichir. Caisse d'épargne scolaire: 72 F. Monsieur Dutertre est un maître sérieux qui jouit dans son milieu de la considération de tout le monde.

13 juin 1906.- La fréquentation scolaire laisse à désirer. L'école n'a toujours pas de préau. Monsieur Dutertre est un maître zélé et dévoué. Résultats obtenus bien satisfaisants.

21 février 1911.- Cours d'adultes : 16. Caisse d'épargne scolaire : 8 déposants. Mutualité : 10. A 55 ans, M. Dutertre pourrait solliciter sa retraite mais il est encore assez vigoureux d'esprit et de corps et peut continuer sa tâche qu'il a accomplit d'ailleurs d'une façon très satisfaisante.

Après une carrière bien remplie, 40 années de services dont 28 à Créquy, Monsieur Dutertre est admis à la retraite le 31 mars 1913. Il se retire à Beuvrequen où il est élu conseiller municipal. Il y décède le 9 novembre 1924 à l'âge de 69 ans.

Le départ de Monsieur Dutertre, instituteur, chantre et secrétaire de mairie laisse un grand vide à Créquy. Son fils aîné Ovide, instituteur à Wavrans sollicite le poste de son père. Jugé trop jeune sa candidature n'est pas retenue.

 

 

 

Retour à la page d'accueil

Ce site est édité par le Comité d'Histoire du Haut-Pays, sous la direction de René Lesage.

 Une adresse pour nous contacter