Créquy (Pas-de-Calais)

 

Ghislaine Suiste et Folquin Laîné décorés

Lors de la cérémonie des vœux, deux Créquinois ont été distingués. La médaille d'honneur régionale, départementale et communale, échelon vermeil, a été remise à Ghislaine Suiste. Originaire de Fruges, elle a débuté sa carrière professionnelle dans un cabinet d'expert-comptable avant d'être nommée, en 1973, secrétaire de mairie à Créquy. Elle aura « changé » trois fois de maire, participé au déménagement de la mairie en 1995, faisant preuve à chaque fois d'un bel esprit d'adaptation. « Mais aussi de dévouement et de discrétion en assurant pleinement sa mission auprès des habitants du village », s'est encore plu à souligner Germain Dollé. Folquin Lainé, lui, a reçu l'échelon or. À 91 ans, il fait toujours partie du paysage politique local en qualité d'adjoint. Il a été élu pour la première fois conseiller municipal en 1953 puis adjoint au maire de 1959 à 1983 sous le mandat de Michel Derollez. Il a succédé à ce dernier en 1983, avant de céder son fauteuil à Germain Dollé, en 2001. Soit au total, et pour l'instant, 56 années de mandat. C'était aussi un militant de la première heure. Il a été adhérent à la SFIO (section française de l'internationale ouvrière) puis au parti socialiste. Il a d'ailleurs porté les couleurs de ce parti lors d'une élection cantonale (battu de 17 voix par le sénateur-maire de Royon, Baudouin de Hauteclocque).  Pour Jean-Jacques Hilmoine,  Folquin Lainé restera « une référence et un exemple ». C'est d'ailleurs lui qui l'a fait changer d'avis alors qu'il ne voulait plus se représenter à la présidence de la communauté de communes. Et pour Jean-Claude Leroy, député, cela a été « un honneur de remettre une telle distinction à un élu ». (Voix du Nord, 21 janvier 2010)

   Ghislaine Suiste a été décorée par le député Leroy.

Ghislaine Suiste a été décorée par le député Leroy.

Retour à la page d'accueil

Ce site est édité par le Comité d'Histoire du Haut-Pays, sous la direction de René Lesage.

 Une adresse pour nous contacter