Créquy (Pas-de-Calais)

Accueil
Présentation
Commune
Histoire
Archives
Thèmes
Patrimoine
Famille de Créquy
1914-1918
Généalogie
Personnages
Associations
Liens
Webmaster
Site créé le 20 janvier 2005
Dernière mise à jour le13/02/2011

 

 

 

 

Jean Dollé et Marcelle Billet

Le temps n'a pas de prise sur Paulette et Jean Dollé, malgré les avatars de la vie, le couple file encore le parfait amour. La preuve : ils ont (re)signé pour un nouveau bail après 60 années de vie commune. Jean Dollé et Paulette Billiet ont mené jeunesse ensemble : normal puisque natifs de Créquy et de la même rue. Ces deux là étaient donc faits pour se rencontrer et vivre ensemble. C'est ce qu’ils ont fait le 29 novembre 1948 en unissant leur destiné devant Ernest Dufourny, l'adjoint au maire de l'époque. Et ce dimanche, 60 ans après, Germain Dollé les a accueillis une nouvelle fois dans la maison commune pour leurs noces de diamant. Et ils n'étaient pas venus seuls car entouré de toute la famille constituée de trois enfants, cinq petits-enfants et neuf et demi arrière-petits-enfants (une petite-fille enceinte de 5 mois). Mais que de chemin parcouru depuis. Marié, Jean Dollé a repris le commerce de semences et plants de pomme de terre de son père. A la suite d'un accident, il se recycle comme chauffeur de bus
. . En 1963, le couple décide alors de tourner une page et de changer de métier en reprenant une supérette, à Mons en Pévèle, dans le Nord. Jean reprend ses tournées et Paulette s'installe derrière la caisse du magasin. Après vingt ans d'une dure vie de labeur, l'heure de la retraite sonne et nos deux commerçants plient vite bagage pour revenir s'installer dans la maison paternelle créquinoise qu'ils rénovent. Mission accomplie Jean s'investit alors dans la vie associative locale en succédant à Maurice Lefebvre à la tête du club des aînés, en 1985. Et toujours, dans l'ombre, Paulette, active et dévouée. Sous leur impulsion, le club va connaître un formidable développement. Il est vrai qu'il est difficile de résister aux rires communicatifs et à l'humour de Jean et aux sourires enjôleurs de Paulette. Ce couple éminemment sympathique avait toujours le mot qu'il fallait pour remonter le moral, redonner espoir à ceux que aléas de la vie n'épargnent pas. Même eux avait du faire face à des moments difficiles. Mais finalement après 60 ans, l'amour brille toujours comme un diamant.