Créquy (Pas-de-Calais)

 

Les sites gallo-romains

Le premier établissement découvert se situe au centre du village : une pièce de monnaie qui date du milieu du IIIème siècle, à l'effigie de Gordien III et sans doute un cimetière à incinération découvert vers 1920, lors de l'exploitation d'une briqueterie. (une lettre de Marcel  Lejosne)

Au Bois Habart, on découvrit, au début du siècle, un vase conetnant des monnaies, parmi lesquelles ont reconnut des antoniniens de Gallien. Quelques prospections au début des années soixante-dix ont livé, outres des tuiles et des fondations de silex, des tessons des IIème et IIIème siècles, parmi lesquels des fragments de Drag. 45.

Le Florembeau, en bordure de la route de Coupelle, a livré quelques fragments de tuiles et des tessons.

Aux Communes, près du Bois des Granges, ont été repérées des fondations de silex, les inévitables fragments de tuiles romaines, et de très nombreux tessons. Des traces de fondation sont visibles sur la photographie aérienne.

Au XVIIIème siècle, on aurait découvert un aes 2 de Magnence au type Salus dd n aug er cae(s).

 

Retour à la page d'accueil

Ce site est édité par le Comité d'Histoire du Haut-Pays, sous la direction de René Lesage.

 Une adresse pour nous contacter