Créquy (Pas-de-Calais)

 

Tierny, curé de Créquy de 1939 à 1945

 

Quelques semaines après la mort du regretté M. l'abbé Tierny arriva à Créquy en mai 1939. Né à Hernicourt près de St Pol-sur-Ternoise, il quittait Calais où il était vicaire à la paroisse du Sacré coeur. Il sût s'adapter immédiatement à ses nouveaux paroissiens. Orateur de talent, son église était toujours comble à tous les offices.

Malheureusement la guerre menaçait et il fut mobilisé quelques mois après son arrivée au régiment territorial de Boulogne sur Mer. Il ne devait revenir de la guerre qu'en 1941, après avoir été prisonnier pendant plusieurs mois.

Rentré de captivité, il reprit immédiatement sa paroisse en mains. Il s'occupa surtout de ses camarades prisonniers, organisa des fêtes qui lui permirent d'envoyer à chaque prisonnier un colis gratuit tous les mois. Il s'occupa aussi de l'embellissement de son église, renouvela entièrement les ornements ainsi que le mobilier.

Il prit vivement parti,  en 1943,  contre le STO, prêchant en chaire, ce qui lui valut une dénonciation auprès de la sous-préfecture.

Les fêtes religieuses se succédaient chaque dimanche. Personne n'oubliera ses magnifiques processions de la fête des Evangiles, ou de l'inauguration de la grotte de Notre dame de Lourdes au quartier des Maisonnettes, ni de ses saluts journaliers du mois de Marie dans les différents quartiers de la paroisse.

Il s'occupa de former un choeur de chants et un groupe artistique parmi les jeunes gens et jeunes filles de la jeunesse catholique.

M. l'abbé Tierny ne resta que six années à Créquy. En novembre 1945, la confiance de son Evêque le nomma curé de l'importante paroisse minière de Loos-enGohelle.

Il quitta Créquy emportant avec lui les regrets de tous ses paroissiens et principalement de ses camarades A.P.G. qui l'élirent leur président d'honneur.

 

Retour à la page d'accueil

Ce site est édité par le Comité d'Histoire du Haut-Pays, sous la direction de René Lesage.

 Une adresse pour nous contacter