Créquy (Pas-de-Calais)

 

Une lettre de Marcel Lejosne sur l'ancien cimetière gallo-romain

Quand j'étais enfant, vers 1910-1918, le père d'Albert Dupuis qui était maçon fabriquait des briques en plein air dans une pâture proche de la ferme occupée alors par Marie Petit. J'ai su plus tard qu'en creusant pour extraire l'argile, les ouvriers avaient trouvé à plusieurs reprises des petits vases de terre cuite contenant des ossements, vraisemblablement de poulets, comme il en existe au musée de Boulogne. Il s'agissait très probablement d'un cimetière gallo-romain, d'avant la prédication chrétienne, puisqu'on donnait encore des provisions pour le voyage des morts. Naturellement, les ouvriers ont tout cassé, et moi j'étais trop jeune, et je ne l'ai su que plus tard.

 

 

Retour à la page d'accueil

Ce site est édité par le Comité d'Histoire du Haut-Pays, sous la direction de René Lesage.

 Une adresse pour nous contacter